L’essentiel à connaître sur la surélévation de maison

L’essentiel à connaître sur la surélévation de maison

Dans un contexte d’extension de la maison, la surélévation apparaît comme une solution pratique. En effet, elle ne nécessite pas de superficie supplémentaire pour la réalisation des travaux. Le projet consiste à ajouter des étages à votre maison. Dans ce cas, de nombreuses options s’offrent à vous selon les possibilités comme l’aménagement de combles et l’ajout d’étages. Pour une maison plain-pied, cette opération permet quasiment de doubler la surface habitable. Le coût des opérations dépend de la difficulté de la réalisation et des besoins de la construction.

Pourquoi opter pour l’agrandissement de la maison ?

De nombreuses raisons peuvent mener à réaliser l’extension et l’agrandissement de la maison. Il peut s’agir de besoin de confort, d’agrandissement en nombre des membres de la famille ou une recherche d’amélioration des conditions de vie. Cependant, d’autres avantages sont également à considérer et concernent surtout la conception.

La surélévation n’occupe pas l’espace au sol

En ajoutant des étages à votre maison, vous n’aurez pas besoin de modifier votre espace au sol. Dans ce cas, ni sa superficie ni son aménagement ne sont modifiés. Cela permet de garder la totalité de votre surface extérieurement.

Une nette amélioration de la performance énergétique de la maison

Les projets de surélévation du toit de la maison, en particulier des combles s’accompagnent souvent d’une remise à neuf de l’isolation. Dans ce cas, votre maison bénéficie d’une isolation neuve, performante.

D’un autre côté, avec l’espace nouvellement acquis en hauteur, votre maison bénéficie de l’effet cheminée. La partie inférieure chauffe le haut de la maison. Avec l’isolation, cette chaleur reste dans la maison et ne se dissipe pas. Grâce à ce procédé, même avec le volume supplémentaire, il n’est pas nécessaire d’investir dans de nouveaux équipements de chauffage.

Les contraintes liées aux réalisations des travaux

Si le projet semble tentant, surtout en considérant les avantages qu’il offre, réaliser une surélévation de maison ne se planifie pas facilement. En effet, le projet est encadré par de nombreuses lois et de diverses contraintes. Avant de vous lancer dans l’élaboration, il est indispensable de considérer ces contraintes.

Les règles du Plan Local d’Urbanisme

C’est l’étape la plus importante avant la réalisation de travaux d’extension de maison. Visiblement, il est obligatoire de respecter le plan d’urbanisme qui peut définir la hauteur des bâtiments à ne pas dépasser, les matériaux à utiliser dans la construction et la rénovation de bâtiment. L’aspect et l’alignement de la façade, la forme de la toiture, la localisation de la maison et son gabarit, sont pareillement des points à vérifier concernant le PLU.

L’étude de faisabilité

Surélever la maison ne s’improvise pas. Au contraire, il doit faire l’objet d’une étude précise par un professionnel afin de déterminer la possibilité de réalisation. Avec une surélévation, le poids de la maison augmente considérablement. Dans ce cas, il est indispensable de revoir les fondations pour s’assurer qu’elles puissent supporter ce surplus de poids. Cette étude est réalisée par votre maître d’œuvre ou par un bureau technique spécialisé.

Permis de construire ou simple déclaration

La déclaration du projet d’extension est obligatoire quelle que soit la nature des travaux à entreprendre. D’une part, vous devez déclarer les travaux à la mairie de votre localité. Quant à la demande de permis de construire, elle intervient lorsque la surface occupée par la base de la maison à surélever est supérieure à 40 m². Dans ce cas, vous devez adresser une demande à la mairie. Un récépissé vous sera envoyé contenant les informations relatives aux travaux : la nature, le délai et un numéro d’enregistrement.

D’autre part, il est indispensable de prévenir le voisinage concernant vos intentions. Entre propriétaires proches, des obligations doivent être mises en place et suivies. Il est, par exemple interdit de couper la voie d’accès de vos voisins. Il faut également respecter la distance entre les deux maisons, même après un agrandissement.