Construction des fondations : réalisation, type et prix

Pour avoir une maison solide et stable, il faut que celle-ci ait été construite sur de bonnes bases. C’est pourquoi il est déconseillé de faire une impasse sur la réalisation des fondations. En effet, c’est la première étape du gros œuvre. Elle garantit le maintien et la pérennité du bâtiment. Découvrez ces quelques lignes pour connaître toutes les étapes de la construction des fondations.

Comment construire une fondation ?

Constituant la base de la maison, la construction d’une fondation doit être réalisée dans les meilleures conditions. Ci-après les travaux à faire.

– Analyse du sol

Avant de réaliser les travaux de fondation, la première chose à faire est la préparation du terrain. Dans ce cas, il faut étudier la nature du sol. Cela va réduire les risques contre la solidité et la pérennité du gros œuvre. Cela permet aussi de définir le type de fondation à réaliser.

En général, il y a les fondations superficielles, les fondations semi-profondes, les fondations profondes et les fondations spéciales.

Les fondations superficielles sont les plus simples et les moins chères. Elles sont réalisées sur un terrain de nature stable. Elles n’ont donc plus besoin de renforts particuliers.

Les fondations semi-profondes sont nécessaires, si la nature du sol présente un certain risque pour la solidité et la stabilité de la construction. Il faut donc creuser de 2 à 6 mètres de profondeur pour atteindre le bon sol.

Les fondations profondes sont adaptées pour le sol de nature instable. En effet, les tranchées de fondation doivent être creusées à plusieurs dizaines de mètres de profondeur afin de trouver un sol robuste.

Les fondations spéciales, quant à elles, sont adaptées à des situations exceptionnelles. Celles-ci nécessitent des compétences particulières pour mener à bien les travaux.

– Préparer le terrain

Après l’analyse du sol, le professionnel procède aux travaux de terrassement. Il creuse ensuite les tranchées de fondation, tout en suivant les plans de la maison. La profondeur doit être adaptée à la nature du sol.

– Réaliser le ferraillage

Après la préparation du terrain, le professionnel réalise le ferraillage. Il pose des armatures en métal avant de couler les fondations. Cela permet de les renforcer.

– Couler les fondations

Une fois que le ferraillage est fait, les fondations peuvent être coulées. Dans cette dernière étape, il faut veiller à ce que le béton soit bien étalé et bien reparti sur toute la surface. Le but est d’avoir une surface plane.

Quel est le coût des travaux de fondation ?

Le coût des travaux de fondation varie selon plusieurs facteurs, à savoir la nature du sol, la profondeur des creusées, la superficie…

Les tarifs de la main d’œuvre sont aussi variés d’une entreprise à une autre. Cependant, vous devez prévoir en général 110 à 240 euros/m³.

À qui confier les travaux de fondation ?

Éléments importants du gros œuvre, les fondations doivent être réalisées par un professionnel. Pour trouver le bon prestataire, vous devez vérifier son expérience. Un maçon expérimenté n’aura aucun mal à donner vie à votre projet, peu importe la complexité des travaux. Il maîtrise toutes les compétences techniques des travaux de fondation.

Outre l’expérience, vérifiez sa réactivité. Il est avantageux qu’il respecte les délais impartis. Pour vous assurer de la qualité de ses services, il est aussi conseillé de consulter les commentaires clients sur son site.

Par ailleurs, n’oubliez pas de comparer les prix proposés par plusieurs professionnels. Cela vous permet de réaliser une bonne affaire. Vous pouvez aussi jouer sur la période de la réalisation des travaux pour faire baisser les prix. Choisissez par exemple la basse saison afin d’avoir des tarifs attractifs.

Si vous recherchez un spécialiste de la construction des fondations dans le Var et la région PACA, contactez GLTP.

Auteur de l’article : Christine Roux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *