L’EPI : une nécessité et non un souci de look

L’EPI : une nécessité et non un souci de look

L’Équipement de Protection Individuelle communément abrégé EPI rassemble les vêtements  professionnels indispensables dans l’exercice d’une activité. Ouvriers ou simples visiteurs, vous devez obligatoirement porter un EPI avant d’entrer dans un chantier en construction. Cela vous protège du danger. Voulez-vous en savoir davantage ? Lisez cet article !

Pourquoi porter un EPI ?

Selon l’article L. 230-2 du Code du Travail, les employeurs sont tenus de prendre les mesures nécessaires pour protéger les travailleurs. Ces mesures visent à assurer la sécurité et à protéger la santé de ces derniers lors des travaux. De plus, les assureurs exigent le port d’un EPI pour les professionnels. Si un accident survient sur un chantier, et que cela provenait d’une négligence de la part du travailleur, l’employeur peut se décharger de toutes responsabilités civiles.

Les EPI sont conçus pour réduire au maximum l’exposition aux dangers tels que les blessures causées par les agents physiques, chimiques ou biologiques nocifs.

Il existe trois catégories d’EPI, à savoir :

  • les équipements de travail pour les risques mineurs (classe I) ;
  • les équipements de protection spécifique pour les risques plus importants (classe II) ;
  • les équipements de sécurité couvrant les risques plus graves à effets irréversibles ou mortels (classe III).

Les employeurs ont l’obligation de veiller à la bonne utilisation des EPI : gratuité, conformité, vérification de leur état et entretien, appropriation aux risques à prévenir et au travail à réaliser, etc.
Ils doivent également, informer les travailleurs sur les dangers qu’ils encourent s’ils négligent le port d’un EPI. Ils doivent par ailleurs, les former sur l’usage de ces équipements.
Il est à noter que les accidents fréquents sur les chantiers proviennent de la négligence du port d’un EPI. Soit, le travailleur n’en met pas, soit il ne le porte pas correctement, ou encore, il ne couvre pas la totalité de son corps.

Un EPI pour chaque type de travaux

Choisir une tenue de travail ne se fait pas en fonction du look que vous voulez avoir. Cela dépend du type de travaux à effectuer : travaux légers ou travaux nécessitant une protection plus accrue.

Les EPI adaptés pour les travaux plus légers

Les travaux de peinture ou de simple bricolage sont considérés comme des travaux légers. D’habitude, les vieux vêtements que vous ne portez plus tels que les salopettes jeans, les pantalons et t-shirts démodés, etc. peuvent vous protéger des salissures. Pour être un peu plus professionnel, pourquoi ne pas vous procurer une combinaison de travail ? Tenue professionnelle plus esthétique, la combinaison de travail vous protège mieux qu’une chemise usée. Rendez-vous dans un magasin de bricolage, vous y trouverez des combinaisons pour hommes, pour femmes, de différentes marques et de différentes couleurs.

Les EPI adaptés aux travaux de gros chantiers

Les équipements utilisés ici, sont conçus spécialement pour les travaux à risques élevés. Avant d’opter pour la tenue de travail idéale, définissez d’abord les dangers auxquels vous serez exposé. Remplacer une poignée de porte cassée n’est pas plus risqué que manipuler des fils électriques.
Les travaux de grande envergure nécessitent le port d’une tenue complète.

  • Le casque

La tête fait partie des zones fragiles du corps. Elle exige une protection maximale. Tout comme un casque moto, un casque de chantier vous met à l’abri des accidents qui peuvent causer d’importantes lésions. Coup de marteau, projection de gravats, chutes par inadvertance, … tout cela sont à l’origine d’un traumatisme crânien.

  • Les lunettes

Si vous travaillez dans le domaine de la soudure, de la menuiserie et du métal, vous êtes concerné par le port de lunettes spéciales. Celles-ci aident à protéger vos yeux des éclats de soudure qui peuvent y pénétrer. Elles sont aussi, utilisées par les nettoyeurs.

  • Le masque

Le masque sert à protéger vos poumons des poussières existantes sur le chantier. Les produits chimiques tels que les peintures dégagent une forte odeur. Cela nuit gravement à votre appareil respiratoire. Vous devez ainsi, porter un masque pour filtrer les oxygènes.

  • Le casque anti-bruit

La perte auditive est due par l’exposition des oreilles à des bruits trop excessifs. Le tympan peut se déchirer s’il est soumis à un fort décibel. Sur le chantier, les engins de travaux émettent des sons bruyants. Il est nécessaire de porter un casque anti-bruit.

  • Les gants

Si vous manipulez des bois, porter des gants permet de vous protéger d’une écharde. Quand celle-ci pénètre dans votre doigt, il commencera à s’infecter et produire par conséquent du pus. Les gants vous aident à prévenir ce type d’incident.

  • Les chaussures de sécurité

Chutes de pierre, chute d’outils, éventuels clous qui peuvent s’enfoncer sous vos pieds… tant de raisons pour lesquelles vous devrez porter des chaussures de sécurité. De plus, celles-ci allégeront les douleurs dues à une chute d’objet trop lourd sur vos pieds.

  • La combinaison

L’épaisseur considérable du tissu d’une combinaison offre une protection maximale pour votre corps. La combinaison ne se déchire pas facilement. Elle sert à vous protéger des salissures durant les travaux. Dotée de poches, la combinaison de travail vous sera d’une grande utilité pour mettre les outils : clous, tournevis, vis, bandes adhésives, etc.