Est-il possible d’installer sa micro-station d’épuration soi-même ?

Depuis que la fosse septique a été interdite en France, les particuliers se ruent de plus en plus vers les micro-stations d’épuration pour le traitement des eaux domestiques. Elles conviennent aux maisons individuelles qui ne peuvent pas être raccordées au réseau public. En effet, les eaux usées doivent être traitées avant d’être rejetées dans le milieu naturel. Toutefois, une question se pose : est-il possible d’installer sa micro-station d’épuration soi-même ou doit-on faire appel à un professionnel ?

Fonctionnement d’une micro-station d’épuration

La micro-station d’épuration est de plus en plus prisée dans le domaine d’assainissement non-collectif. Il s’agit d’un dispositif autonome et tout à fait écologique. En fait, elle est constituée de trois cuves qui correspondent à trois étapes différentes du traitement des eaux. Celle-ci sont traitées grâce à l’action des bactéries épuratrices qui se développent dans les milieux avec oxygène. Ce système ne nécessite donc pas l’utilisation de produits chimiques. C’est ce côté écologique qui fait tout son avantage. De plus, les eaux traitées dans une micro-station d’épuration ne dégagent pas d’odeur nauséabonde. De ce fait, elles peuvent être utilisées pour l’irrigation des végétaux ou le rejet dans les rivières. Par contre, la micro-station ne collecte pas les eaux de pluies. Toutefois, l’autre avantage de la micro-station d’épuration est que même si elle est conçue pour être enterrée, l’installation hors-sol n’est pas exclue. En effet, certaines maisons qui ne peuvent pas être raccordées au réseau d’assainissement collectif ne disposent pas non plus de terrain. Avec la micro-station, l’assainissement de l’eau se fait à l’intérieur. Toutefois, la principale raison d’enterrer le dispositif est d’éviter la pollution et la contamination en cas d’éventuel risque de fuites. Cependant, comme le dispositif est recouvert d’une couche de sable pour une installation hors-sol, cela suffit amplement pour faire office de barrage en cas de fuites. De ce fait, l’installation d’une micro-station hors-sol ne pose pas problème sur le point de vue technique, à condition toutefois que les règlements en vigueur appliquée dans la commune l’autorisent.

Comment installer une micro-station ?

L’installation d’une micro-station d’épuration est une opération délicate et qui nécessite une étude de conception au préalable. Ceci est impératif pour assurer le bon fonctionnement du dispositif. En effet, il faut bien étudier son emplacement tout en tenant compte de certains paramètres comme la distance par rapport au logement, aux sources d’eau et aux clôtures. Il faut également faire un calcul exact du degré de la pente ainsi que de la profondeur de la fouille. De plus, les raccordements doivent être réalisés dans le respect des normes afin de garantir leur étanchéité. Chacun de ces détails doit être bien étudié étant donné l’enjeu sanitaire et environnemental que représente le système d’assainissement. De ce fait, il est donc plus prudent de confier l’installation d’une micro-station d’épuration à un professionnel comme BATIPRO 47. C’est une entreprise spécialisée dans la maçonnerie générale et dans la  pose de micro-station d’épuration dans le Lot-Et-Garonne.

Pourquoi faire appel à un professionnel pour la pose d’une micro-station d’épuration ?

Pour réussir l’installation d’une micro-station, la personne qui va intervenir doit avoir des connaissances en travaux de terrassement. En fait, même si une installation hors-sol de la micro-station ne pose pas problème, elle est toutefois conçue pour être enterrée. Dans le cas d’une installation enterrée, il faut prévoir des travaux de terrassement pour pouvoir créer une fouille. Ce qui implique également l’utilisation d’équipements et de matériels appropriés. De plus, cette opération requiert un savoir-faire sur les techniques d’excavation et du remblayage. En outre, les eaux usées sont traitées grâce à l’action des micro-organismes. De ce fait, le dispositif doit être relié à un compresseur pour fournir de l’oxygène. Ceci explique que l’installation d’une micro-station doit être effectuée par une personne qui s’y connaît en travaux de plomberie et d’électricité.