Comment rénover une porte en bois soi-même ?

Le prix d’une nouvelle porte en bois peut aller jusqu’à 500 €. Voilà pourquoi, la rénovation d’une porte intérieure ou extérieure s’avère une excellente idée si on veut économiser de l’argent. Cependant, il faut adopter la bonne méthode et avoir beaucoup d’huile de coude pour y arriver.

Bien s’équiper du matériel approprié

Pour rénover soi-même une porte en bois, il faut bien s’équiper du matériel approprié. Heureusement qu’on possède certainement déjà de la majeure partie des outils requis pour la rénovation d’une porte en bois. Il ne reste qu’à acheter les produits spécifiques prévus à cet effet.

Les outils de rénovation d’une porte en bois

Pour réussir soi-même la rénovation de sa porte, il faut avoir les outils suivants : une scie, des pinceaux à bois, une visseuse électrique, une brosse métallique, une ponceuse, un marteau, une brosse, des tréteaux, un grattoir, une spatule et du papier à grains.

Lors de cette opération, il faut aussi porter une tenue de protection afin de réduire les risques d’accidents. Pour cela, il faut se munir de lunettes de protection, de gants, etc.

Les produits pour rénover une porte en bois

En ce qui concerne les produits à utiliser pour rénover une porte en bois, il faut un décapant, du mastic à bois, un produit fongicide pour bois, une peinture antirouille pour métal, une sous-couche spéciale pour bois et une peinture spéciale pour bois.

Les étapes de rénovation d’une porte intérieure

La rénovation d’une porte en bois se fait en plusieurs étapes. Mais avant de commencer cette tâche, il faut enlever la porte et la poser sur des tréteaux afin de ne pas la détériorer.

Le démontage des parties métalliques

Cette étape consiste à démonter la serrure par le biais d’une visseuse électrique. Pour la nettoyer, il faut utiliser un décapant. Après cela, il faut appliquer une couche de peinture antirouille.

Le nettoyage de la porte en bois

Pour gratter une porte d’entrée en bois, il faut utiliser une brosse métallique. Il faut ensuite appliquer une couche de décapant chimique et bien rincer la porte à plusieurs reprises. L’utilisation d’un grattoir à lame triangulaire est nécessaire pour gratter les moulures. Quant à la porte intérieure, un simple nettoyage suffit.

L’application du fongicide pour la porte extérieure

S’il s’agit d’une rénovation de porte extérieure en bois, l’application d’un fongicide pour bois est indispensable. En effet, elle permet de chasser les insectes et les champignons.

La réparation des imperfections

Si la porte présente des défauts ou comporte des trous, c’est le moment idéal de la réparer. Pour cela, il faut appliquer du mastic à bois sur tous les trous jusqu’à ce qu’on obtienne une surface plane.

Le ponçage de la porte

Une fois toutes les imperfections réparées, il faut procéder au ponçage de la surface de la porte. L’utilisation d’un papier à grains moyen est requise.

L’application de la sous-couche

Cette étape permet une meilleure adhérence de la peinture. Pour la rénovation d’une porte en bois extérieure, il est préférable d’utiliser une sous-couche antiparasite et fongicide. Par contre, pour la rénovation de portes intérieures, l’application de la sous-couche est facultative.

L’application de la peinture

Lorsque la sous-couche est sèche, il faut appliquer directement la peinture à l’aide d’un pinceau. Il est conseillé de l’appliquer en deux couches. Le respect du temps de séchage entre chaque couche est aussi requis.

Le remontage de la porte

Une fois la peinture sèche, il faut vérifier si le résultat est satisfaisant. Si l’application d’une nouvelle couche de peinture n’est plus nécessaire, il ne reste plus qu’à remonter les parties métalliques ainsi que la serrure.

Bien que la rénovation d’une porte en bois soit assez simple, rien ne vaut la qualité du travail d’un professionnel. Pour cela, faites appel à BEL’PORTES. C’est une entreprise spécialisée dans les menuiseries en bois, en PVC et en Aluminium à Angoulême.